Projets pilotes : pour guider vos décisions

Nous avons très hâte de lancer la plateforme Classo et de la rendre disponible à tous. Mais avant, nous allons mener des projet pilotes auprès de quelques écoles et commissions scolaires en janvier et février 2019. Pourquoi? Pour valider qu’elle réponde bien aux besoins des utilisateurs. Planifiés en concertation avec chaque milieu, ces projets pilotes nous permettront de recueillir de la rétroaction quantitative et qualitative précise. Nous pourrons ensuite apporter des améliorations avant un déploiement à grande échelle.

Il est donc certainement intéressant, voir même nécessaire pour une organisation comme Classo de mener des projets pilotes avant de lancer un nouveau service ou un nouveau produit. Mais avez-vous pensé que mener des projets pilotes avec votre école et vos élèves peut aussi s’avérer une façon de prendre de meilleures décisions quant au choix de nouveau matériel ou de ressources numériques et ainsi éviter des ratées ou des dépenses inutiles?

L’organisation américaine Digital Promise a développé une méthodologie en huit étapes pour aider les établissements scolaires à planifier et à mettre en œuvre des projets pilotes visant à tester des produits numériques : le Edtech Pilot Framework. En voici les grandes lignes.

Le Edtech Pilot Framework

1. Identifier les besoins

Avant toute chose, il faut énoncer et définir le besoin spécifique auquel on souhaite répondre.

Quelques exemples :
Nous devons aider nos élèves à mieux s’organiser.
Nous souhaitons sensibiliser nos élèves à l’existence de fausses nouvelles.
Nous souhaitons initier les élèves du premier cycle du primaire à la programmation.
Nous souhaitons faciliter la communication entre les enseignants de l’école.

2. Découvrir et choisir

Il faut ensuite identifier et évaluer différents produits qui permettent de répondre au besoin énoncé en fonction de critères établis tels que la recherche existante et la portée du projet pilote.

Voilà une étape qui peut demander bien du temps. Avec un nombre grandissant de ressources numériques, il n’est pas toujours évident de trouver celles qui puissent convenir.

Grâce à sa fonctionnalité de recherche hautement personnalisée, ses fiches détaillées et la possibilité de comparer des ressources entre elles, la plateforme Classo vous permettra de réaliser plus facilement un tel inventaire.

Parmi les ressources et les solutions identifiées, il faut finalement choisir celle qui réponde le mieux au besoin défini précédemment.

3. Planifier

Il est ensuite important d’établir des objectifs spécifiques et d’assurer une vision partagée. Il faut également identifier quelles données seront utilisées pour déterminer le succès et finalement, créer des attentes communes.

Dans le cas de nos projets pilotes, nous avons déterminé les objectifs suivants :

  • Identifier quelles sont les fonctionnalités les plus utilisées.
  • Obtenir de la rétroaction sur la fonctionnalité de recherche et sur la pertinence des résultats obtenus.
  • Obtenir de la rétroaction au sujet des ressources proposées par la plateforme.
  • Obtenir de la rétroaction sur des améliorations à considérer.
  • Obtenir des recommandations de ressources de la part des enseignants.
  • Identifier les facteurs qui favorisent une récurrence des utilisateurs.
  • Identifier quelles sont les informations pertinentes à rendre accessibles aux administrateurs scolaires dans un outil leur étant destiné.
  • Recueillir de la rétroaction de la part des administrateurs scolaires afin de pouvoir élaborer un prototype de l’outil leur étant destiné.
4. Offrir la formation

Afin de permettre une mise en œuvre efficace du nouvel outil, Digital Promise suggère que les enseignants participant au projet pilote reçoivent une formation, un soutien technologique et un encadrement adéquat. De façon pratique, on pourrait imaginer qu’une plage horaire puisse être prévue lors d’une journée pédagogique pour une courte formation avant le lancement du pilote.

5. Recueillir des données

Au cours du projet pilote et bien sûr à la fin, il faut recueillir des données quantitatives et qualitatives en réalisant de brefs sondages ou des entrevues.

À titre d’exemple, nos projets pilotes seront des occasions de recueillir les données suivantes, entre autres :

Données quantitatives :
• Le nombre de ressources consultées par utilisateur;
• Le nombre de clics sur les liens externes de chaque ressource;
• Les ressources choisies comme favorites et ajoutées dans les bibliothèques personnalisées;
• Les ressources comparées entre elles;
• Le nombre de fois qu’un utilisateur se sera connecté à son compte;
• Le temps que les utilisateurs passent sur la plateforme à chaque session;
• Les fonctionnalités les plus utilisées par les utilisateurs.

Des données qualitatives seront recueillies grâce à un bref questionnaire à compléter par les participants à la fin du projet pilote.

6. Analyser les données et prendre une décision

Analysez les données pour évaluer si l’outil testé a permis d’atteindre les objectifs fixés et pour déterminer s’il convient de considérer un achat, la poursuite du projet pilote ou encore de ne plus l’utiliser.

 

Crochet

7. Négocier et faire l’achat / l’acquisition

Si vous choisissez de faire un achat, vous serez en mesure, grâce à vos observations et aux données recueillies, de mieux comprendre le prix, les coûts récurrents à l’utilisation de cet outil ainsi que les coûts liés à sa mise en œuvre. Vous détiendrez donc plusieurs informations qui pourront être utiles lors des négociations d’achat.

8. Résumer les résultats et les partager

Comme dernière étape, Digital Promise recommande de partager les résultats avec les participants afin de favoriser la transparence, de renforcer la confiance, mais aussi pour aider d’autres écoles à prendre des décisions éclairées.

Nous ne manquerons pas de partager avec vous les résultats de nos projets pilotes sous la forme d’études de cas. Abonnez-vous à notre infolettre, suivez-nous sur Facebook ou sur Twitter pour être informés de leur publication.

***

Dans notre dernier article de blogue, je mentionnais un article publié dans EdWeek Market Brief selon lequel, aux États-Unis, en 2017, 35% des licences d’utilisation achetées pour des ressources numériques n’ont jamais été activées… C’est énorme.

À l’heure où les ressources financières demeurent insuffisantes en éducation, ne vaudrait-il pas la peine de faire davantage de tests pour valider l’utilité et de l’efficacité de certains produits ou ressources avant d’en faire l’achat? Avant d’imposer un déploiement ou une implémentation à grande échelle, n’y aurait-il pas lieu de mieux comprendre quels groupes d’apprenants sont les plus susceptibles de bénéficier de la ressource en question? En ce sens, le Edtech Pilot Framework proposé par Digital Promise offre un guide bien intéressant pour les écoles.

 

Pour en savoir davantage :

Articles à l’attention des développeurs et éditeurs de ressources numériques

How to Pilot Your Edtech Product

8 steps to pilot smarter K-12 edtech product tests

Why Pilot Tests of K-12 Products Go Off the Rails in Districts

 

Projet pilote robot 360 mené par le Ministère de l’Éducation

Robot 360 est un projet pilote et un tour d’horizon des possibilités de la robotique pédagogique. Le 20 novembre (9h à 10h15), une équipe de conseillers pédagogiques du RÉCIT (Nancy Brouillette, Lynda O’Connell, Pierre Lachance et Robert Vivier) présentera d’ailleurs un webinaire à propos des travaux en lien avec le tronc commun en robotique et programmation.

http://robot-tic.qc.ca/category/robot360/

Robot 360 : projet pilote en programmation informatique dans les milieux scolaires (communiqué)

Projet pilote Robot 360 : quelques informations supplémentaires

Laisser un commentaire

Votre adresse de courriel ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

%d bloggers like this: